Category: Emile Verhaeren

Au clos de notre amour, l’été se continue

Au clos de notre amour, l’été se continue Au clos de notre amour, l’été se continue : Un paon d’or, là-bas, traverse une avenue ; Des pétales pavoisent – Perles, émeraudes, turquoises – L’uniforme sommeil des gazons verts Nos étangs bleus luisent, couverts Du baiser blanc des nénuphars de neige ; Aux quinconces, nos groseilliers […]

A la Belgique

A la Belgique Hélas, depuis les jours des suprêmes combats, Tes compagnes sont la frayeur et l’infortune ; Tu n’as plus pour pays que des lambeaux de dunes Et des plaines en feu sur l’horizon, là-bas. Anvers et Gand et Liège et Bruxelles et Bruges Te furent arrachés et gémissent au loin Sans que tes […]

Vous m’avez dit, tel soir… Poème d’Emile Verhaeren

Vous m’avez dit, tel soir… Vous m’avez dit, tel soir, des paroles si belles Que sans doute les fleurs, qui se penchaient vers nous, Soudain nous ont aimés et que l’une d’entre elles, Pour nous toucher tous deux, tomba sur nos genoux. Vous me parliez des temps prochains où nos années, Comme des fruits trop […]